Accueil

photo-sete

Cécile Oumhani, Festival Voix Vives de Sète 2014 (Photo Françoise Lonquety)

Actualité d’août 

Le 6 août à 18 heures, le Festival de  Chaillol organise une rencontre avec Cécile Oumhani autour de Tunisian Yankee. Elle sera animée par Dina Dian.

Actualité de juin

Trois livres d’artistes avec la plasticienne Maria Desmée. Un aperçu est présenté ici dans la rubrique « poème et proses poétiques ».

Cécile Oumhani était l’invitée de Bernard Baissat pour son émission  Si Vis Pacem sur Radio Libertaire le jeudi 8 juin 2017 de 18 heures à 19 heures 30 (89,4 mhz FM). Le podcast de l’émission se trouve ici dans la rubrique « entretiens ».

Rendez-vous de mai

Cécile Oumhani était  en résidence au Festival littéraire international Lettres nomades à Béthune du 8 au 13 mai.

Actualité d’avril :

Tunisian Yankee sur la liste des ouvrages sélectionnés pour le prix Joseph Kessel.

Le 28 avril, Cécile Oumhani était au Salon du Livre de Genève, pour deux rencontres :

13:45 – 14:30 | Le Salon africain – N1461
Dans les méandres de l’histoire
Deux visions de l’histoire, deux très beaux romans : « Tunisian yankee » de Cécile Oumhani, qui revisite la Grande guerre, l’une des grandes tragédies du 20e siècle, et « L’appel de la lune » de Tidiane N’Daye, qui donne à voir une Afrique pré-apartheid.
Autres auteurs: N’Diaye Tidiane

15:30 – 16:30 | Le pavillon des cultures arabes – K1189
Identités plurielles
A partir de leurs oeuvres et du parcours de vie de chacune, les auteures en viennent à interroger la question des identités, des appartenances multiples et de leur influence dans leur travail de création.
Autres auteurs: Fellous Colette – Oumhani Cécile – Zaalene Sabine

Le 6 avril, elle lisait ses poèmes dans Jazz et Poésie, au Festival littéraire Québec la Muse, Gaston Bellemare, président du Festival de poésie de Trois-Rivières, était le maître de cérémonie.

Du 5 au 9 avril, elle était au Salon du Livre de la ville de Québec.

IMG_0065

 

Actualité  de mars

Tunisian Yankee obtient le Prix littéraire Afrique méditerranéenne-Maghreb de l’ADELF 2016.

Rendez-vous de mars

Le dimanche 26 mars, Cécile Oumhani signera Tunisian Yankee au Salon du Livre de Paris sur le stand Tunisie K 84 K85, de 14 heures à 15 heures.

Le mardi 14 mars, elle a présenté Tunisian Yankee aux étudiants de Littérature Comparée de California State University in Long Beach.

image001

Rendez-vous de février

Le samedi 25 février et le dimanche 26 février, elle est invitée par la Tartinerie de Sarrant, dans le Gers. Le samedi à 11 heures, il y aura une rencontre à la médiathèque de Samatan puis une rencontre à la Librairie à 18 heures. Le dimanche à 10 heures, elle retrouvera les lecteurs à la librairie pour une matinée littéraire.

Le mardi 14 février à 21 heures, Cécile Oumhani était l’invitée de Loïc Barrière pour son émission la Bibliothèque de Radio Orient. L’émission peut être réécoutée en cliquant sur le lien ci-dessus.

Le dimanche 19 février, elle a dédicacé ses livres au Maghreb des Livres  de 12 heures 15 à 13 heures 15 et de 13 heures 15 à 14 heures 15 sur le stand Elyzad-Zellige.

Rendez-vous de janvier 

Le vendredi 27 janvier de 18 heures 30 à 20 heures 30, Cécile Oumhani a participé à une rencontre avec Patrick Chamoiseau, Bruno Guichard et Jean-Yves Potel ,sur le thème « Résistance et dissidence. Quelles actions pour la liberté ? »,  à la Bibliothèque de la Part-Dieu à Lyon avec la Maison des Passages.

Le jeudi 26 janvier de 15 heures à 17 heures, elle était invitée au séminaire « Orient-Littératures » de  l’IISSMM à l’EHESS, 96 boulevard Raspail, 75006-Paris. Elle y parlera de l’écriture en Tunisie après 2011, à travers Les intranquilles d’Azza Filali et Tunisian Yankee.

Cécile Oumhani était l’invitée de Philippe Robichon pour son émission Book Club sur Beur FM,  dimanche 8 janvier de 12 heures à 13 heures.

Mercredi 11 janvier à 10 heures 30, Cécile Oumhani a participé une table ronde animée par Antoine Spire, avec  Andréas Becker, Belinda Cannone, Fulvio Caccia et  Patrick Tudoret sur le thème facteurs d’aliénation et de libération, liberté d’expression et de création, lors des Journées Phares du PEN Club qui se tiendront les 11 et 12 janvier au PEN Club français, 6 rue François Miron, 75004-Paris.

Rendez-vous de décembre autour de Tunisian Yankee

Le samedi 17 décembre, Cécile Oumhani était invitée avec Kidi Bebey à un café littéraire au Musée national de l’histoire de l’immigration, Palais de la Porte Dorée, 298, avenue Daumesnil,  75012-Paris

La rencontre était animée par Nihad Jnaid, coordinatrice du Prix littéraire de la Porte Dorée. Kidi Bebey a évoqué son enfance, le parcours de son père Francis Bebey, musicien et écrivain, qui est au coeur de son roman Mon royaume pour une guitare. Cécile Oumhani a parlé de l’exil de Daoud, parti à New York en 1912. Elle a souligné l’importance du café de la place Bab Souika où il se réunissait avec ses amis. Daoud cherche à retrouver ses discussions de Tunis avec ses amis de Little Syria, à l’époque où Khalil Gibran crée à New York avec d’autres poètes du Mahjar (ou poètes de l’émigration) le premier cercle d’écrivains arabes américains,  dont fait aussi partie Mikhaïl Naïmeh.

img_3667-jpg

Au Musée national de l’histoire de l’immigration, de gauche à droite, Kidi Bebey, Nihad Jnaid et Cécile Oumhani (photo Brahim Oumhani)

Le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, Cécile Oumhani était invitée à un café littéraire sur Tunisian Yankee, organisé par la librairie Lafontaine et la Médiathèque municipale de Privas, 7 rue Elie Reynier, 07000

Vincent Gloeckler, le libraire, animait la rencontre. Il a présenté Tunisian Yankee en s’appuyant sur des passages de A fleur de mots la passion de l’écriture, réflexion sur l’écriture parue en 2004 aux éditions Chèvre-Feuille Etoilée, soulignant des préoccupations déjà présentes dans ces textes et qui éclairent le roman. Il a demandé à Cécile Oumhani de lire des poèmes extraits de Demeures de mots et de nuit, recueil paru aux éditions Voix d’encre en 2005.

IMG_1773.JPG

A la Médiathèque municipale de Privas, le 15 décembre 2016, avec Vincent Gloeckler

Le vendredi 9 décembre à 19 heures, Cécile Oumhani a rencontré les lecteurs à la Terrasse de Gutenberg, 9 rue Emilio Castelar à Paris (12e).

Geetha Ganapathy-Doré était la discutante. Spécialiste des littératures postcoloniales, elle a publié un article sur Tunisian Yankee dans The Conversation. Elle a notamment parlé de la déconstruction des clichés sur l’orientalisme dans Tunisian Yankee. Elle s’est appuyée sur la lecture d’un extrait où Daoud rencontre à Palerme le comte Gandolfo, un personnage qui l’irrite profondément : « S’attendait-il donc à voir se présenter à lui une sorte de porte-drapeau de la nation arabe ? Et puis qu’est-ce que c’est qu’un Arabe ? Il le sait, lui ? Daoud, pour sa part, l’ignore. » (p.132-133)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la Terrasse de Gutenberg, le 9 décembre 2016, avec Geetha Ganapathy-Doré (photo Isabelle Raviolo)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Réactions de l’auditoire à l’issue de la rencontre (Photo Isabelle Raviolo)

Le jeudi 1er décembre, Cécile Oumhani était l’invitée d’Yvan Amar, pour son émission « Danse des mots ».

« Je voulais montrer que finalement on peut aller d’un lieu à l’autre, que les identités changent selon les lieux, qu’elles se composent, qu’elles se recomposent et qu’il ne faut jamais se fier aux apparences. »

A réécouter ici :

11407048_828256480544937_709179270502340328_n

Le samedi 3 décembre à 19 heures, rencontre croisée avec la plasticienne Catherine Videlaine à la librairie Points Communs, 66 rue Jean Jaurès, 94800-Villejuif

mise-a-feu-14-18

Mise à feu, samedi 3 décembre à la Librairie Points Communs. Le travail très intéressant de la plasticienne Catherine Videlaine sur la première guerre mondiale, était mis en écho avec Tunisian Yankee.
Les allumettes, au cœur de l’installation, Catherine Videlaine les a retrouvées à la page 31 de Tunisian Yankee : « un déluge de mottes en feu, mêlée de cailloux, de bouts de cuivre et de zinc dégringole sur eux et les renverse, tels des allumettes. »
Métaphore de la fragilité, de la brièveté de la vie…

points-communs

Le 3 décembre, la rencontre à la librairie Points Communs à Villejuif (photo Catherine Videlaine)

google-site-verification: googlebb5968cbd154856a.html